Aperçu sur quelques lois votées

Résolution sur le textile guinéen : une première pour promouvoir l’artisanat local

 

En plénière le 29 juillet 2022, les Conseillers nationaux ont adopté une résolution portant sur la promotion du textile guinéen. Une initiative pionnière dans la promotion de la production locale. Il s’agit d’inciter à la consommation des produits issus des métiers de tissage, filature, teinture et couture en vue de permettre à nos artisans de vivre de leur métier.

Cette résolution est exceptionnelle en ce sens que c’est la première fois dans notre pays qu’une Représentation nationale se penche singulièrement sur la situation de nos artisans.

Les produits locaux comme le Leppi, le N’gara, le Kendili et les variétés de tissage et teinture reconnues sous le nom Forêt sacrée constituent une originalité de la culture nationale guinéenne. Les Conseillers nationaux de cette Transition tiennent absolument à valoriser et à promouvoir ces valeurs intrinsèques de notre patrimoine, quite à innover par une résolution.

Au moment où ce textile subit de plein fouet l’œuvre des faussaires, entrainant ainsi la paupérisation de nombreuses familles guinéennes qui dépendent en grande partie de ce métier, la résolution du CNT est à saluer.

 

L’adoption de cette résolution va insuffler une nouvelle dynamique à la promotion et à la production de l’artisanat guinéen.

 

La loi sur la fonction publique locale : un grand pas dans la décentralisation

Sur le chantier de la Refondation et de la Rectification institutionnelle prônées par le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, la République de Guinée s’est dotée d’une importante loi régissant la fonction publique locale, conférant ainsi plus d’autonomie de gestion et une meilleure structuration aux collectivités locales.

La loi portant statut des fonctionnaires des collectivités locales a été adoptée à la plénière du 9 décembre 2022. Le Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation est l’initiateur de cette loi.

Au regard de l’intérêt que les Conseillers nationaux ont manifestement accordé à cette loi, ils ont travaillé de façon minutieuse et sans répit pour donner à ladite loi, tout le paradigme qui lui sied. De la syntaxe à la sémantique en passant par les moindres éraflures grammaticales, les Conseillers nationaux n’ont pas lésiné sur le temps pour donner la teneur contextuelle que requiert ce texte de loi.

Les avantages liés à cette loi sont entre autres, la réduction de l’exode rural et l’immigration clandestine, la lutte contre l’absentéisme et les abandons de poste,  la création de l’emploi et l’autonomisation des jeunes filles, garçons et femmes, surtout les personnes vivant avec un handicap.

Se prononçant sur l’article 96 de cette loi qui parle de l’incapacité physique, Dr Dansa KOUROUMA dira qu’il y a des personnes physiquement inaptes mais qui ont un esprit brillant et capables de construire des nations par les idées.

Pour sa part, le Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Mory CONDE a salué l’adoption de cette loi par les Conseillers nationaux, tout en magnifiant sa place et son importance dans l’arsenal juridique de notre pays. Ce texte de loi est constitué de dix titres, seize chapitres et cent neuf articles.

Loi portant Contenu local : un véritable instrument de redistribution des richesses nationales

Qualifiée de scandale géologique, la Guinée regorge de nombreuses ressources naturelles devant favoriser son développement. Pour jouir pleinement des avantages de l’exploitation de ces ressources, les autorités de la Transition ont à cœur une meilleure répartition des richesses pour la réduction du taux de pauvreté en Guinée, d’où l’élaboration et l’adoption de la loi sur le contenu local.

 

L’application de cette loi examinée et adoptée le jeudi 22 septembre 2022 permettra :

  • L’approvisionnement en biens et services pour tous les secteurs de l’économie nationale ;
  • La création de conditions favorables pour la participation du secteur privé national dans les différents projets d’investissements;
  • La création d’un cadre favorable pour la promotion du secteur privé national à travers le transfert de technologies;
  • Le renforcement des capacités des travailleurs guinéens afin d’occuper un large éventail de responsabilités au niveau des projets ;
  • La mise en place d’un mécanisme institutionnel de suivi-évaluation des obligations liées au contenu local, en adéquation avec les politiques publiques …

Cellule de Communication du CNT