Audience : la Première Vice-Présidente reçoit le ministre en charge de l’agriculture de la Corée du Sud

Ce mardi 27 juin 2023, Hadja Maimouna YOMBOUNO, Première Vice-Présidente du Conseil National de la Transition, a reçu en audience une délégation sud-coréenne dirigée par le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, monsieur Chung Hwangkeun. Cette rencontre vise à renforcer la coopération entre la Guinée et la Corée du Sud dans le domaine agricole, en particulier en ce qui concerne l’amélioration de la productivité de la culture du riz en République de Guinée et d’élargir l’Aide Publique au Développement (APD) dans le secteur agricole guinéen.

 

 

La rencontre entre Hadja Maimouna YOMBOUNO et monsieur Chung Hwangkeun a été l’occasion d’échanger sur les meilleures pratiques agricoles, les technologies innovantes et les méthodes de formation pouvant être mises en œuvre en Guinée. Les discussions ont porté spécifiquement sur l’amélioration de la productivité de la culture du riz, qui est une culture essentielle en Guinée et qui joue un rôle crucial dans la sécurité alimentaire du pays.

 

 

La Première Vice-Présidente, au nom du Président du CNT, a exprimé sa gratitude envers la Corée du Sud pour son soutien continu et sa volonté d’étendre l’APD dans le secteur agricole guinéen. Elle a souligné l’importance de cette coopération dans la réalisation des objectifs de développement de la Guinée, notamment en ce qui concerne la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations rurales.

 

 

De son côté, le ministre Chung Hwangkeun s’est engagé à soutenir la Guinée pour le renforcement de son secteur agricole. Il a souligné que la Corée du Sud est prête à partager son expertise et ses connaissances pour aider la Guinée à améliorer la productivité de sa culture du riz et à développer des pratiques agricoles durables.

 

 

Cette rencontre entre la Première Vice-Présidente et le ministre sud-coréen marque une étape importante dans le renforcement des liens bilatéraux entre la Guinée et la Corée du Sud. Elle témoigne de la volonté commune des deux pays de travailler ensemble pour promouvoir le développement agricole.

 

Cellule de Communication

Bruxelles : l’Union européenne approuve la résolution de la délégation parlementaire Guinéenne sur la crise humanitaire dans les pays de l’OEACP touchés par le terrorisme

La 43ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE se tient à Bruxelles au siège du Parlement européen depuis le 24 juin 2023. Cette rencontre internationale réunit les États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l’Union Européenne. La République de Guinée, représentée par le Conseil National de la Transition, joue un rôle actif dans les travaux de cette importante session interparlementaire.

A l’occasion de cette session, lors des travaux de commission du lundi 26 juin 2023, un compromis a été trouvé entre la délégation européenne et celle de l’ACP concernant la résolution proposée par la Guinée, rejoint par le Burkina et d’autres Groupes politiques européens sur la crise humanitaire dans les pays de l’OEACP touchés par le terrorisme. Cette proposition s’appuie sur un ensemble de conventions et d’accords internationaux, notamment :

  • La déclaration du Secrétaire général des Nations Unies du 28 mars 2023 sur les activités criminelles qui favorisent la montée du terrorisme ;
  • La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 ;
  • La Charte africaine des droits de l’homme et des peuples ;
  • Le Pacte international des Nations Unies relatif aux droits civils et politiques de 1966 ;
  • La déclaration de Nairobi « Nguvu ya Pamoja » de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), condamnant le terrorisme sous toutes ses formes et ses liens de plus en plus étroits avec la criminalité transnationale organisée et la traite des êtres humains ;
  • La résolution du Parlement européen du 23 juin 2022 sur la mise en place et la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) ;
  • La résolution de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE du 11 mars 2021 sur la démocratie et le respect des constitutions dans les États ACP et dans l’Union européenne.

Cette résolution appelle les pays de l’OEACP touchés par le terrorisme à redoubler d’efforts pour protéger les populations et à mettre en place rapidement des mesures efficaces pour fournir une aide humanitaire aux personnes dans le besoin. Cela inclut notamment la garantie de services essentiels tels que les soins de santé, l’éducation et l’accès à l’eau potable, ainsi que la création de zones sécurisées et de corridors humanitaires pour faciliter la distribution de l’aide.

 

Elle souligne également la nécessité d’une coopération renforcée entre l’Union européenne et l’OEACP face à un climat international d’instabilité, d’incertitude et d’insécurité, ainsi qu’aux difficultés mondiales déjà évoquées lors de la 45e session du Conseil des ministres ACP-UE.

 

La résolution exhorte vivement l’Union européenne et ses États membres à accroître de manière significative leur aide humanitaire aux pays de l’OEACP touchés par le terrorisme. Cela devrait se concentrer en particulier sur la fourniture de services indispensables tels que les soins de santé, l’éducation et l’eau potable, ainsi que sur la protection des groupes vulnérables, notamment les femmes, les enfants et les communautés vulnérables.

 

La délégation guinéenne est dirigée par le Président de la Commission des Affaires Économiques et du Développement durable, le Dr Alpha Abdoulaye DIALLO. Elle est composée des Conseillers nationaux Tiguidanké TRAORE, Vice-présidente de la Commission des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, et Ahmed Tidiane SYLLA, membre de la Commission Constitution, Lois et Organisation Judiciaire.

Cellule de Communication