Préparatifs du sommet des ODD 2023 : le Président du CNT lance les travaux de consultation des jeunes de Guinée

Dans le cadre des préparatifs du sommet mondial sur les 17 objectifs de développement durable (ODD), prévu les 18 et 19 septembre 2023 à New York, la coordination du système des Nations-Unies en Guinée en collaboration avec le Conseil National de la Transition et le ministère du Plan et de la Coopération internationale, a initié ce vendredi 8 septembre 2023, une journée de consultation des jeunes. L’objectif est de créer un espace d’échange entre les jeunes, les membres du CNT et le Système des Nations Unies afin de discuter des défis et des démarches qui sont en cours pour promouvoir la participation active des jeunes dans le développement de la Guinée.

 

Placée sous le leadership du Président du CNT, la rencontre a mobilisé dans la salle du 28 septembre du Palais du Peuple, outre le Président de l’institution parlementaire, la première vice-présidente du CNT, les jeunes conseillers nationaux du CNT, Madame la ministre du plan et de la coopération internationale, les représentants des organisations faîtières de Jeunesse, le coordinateur pays du système des Nations-Unies et des représentants des agences onusiennes en Guinée.

Dans son discours de circonstance, le coordinateur résident du système des Nations-Unies a indiqué que les jeunes constituent les 2/3 des pauvres du monde. C’est pourquoi le diplomate onusien Dr Gualbert Gbehounou a invité les jeunes à contribuer à travers ces échanges à l’élaboration d’une vision commune pour l’atteinte des 17 objectifs de développement durable à l’horizon 2030.

 

La ministre du plan et de la coopération internationale a salué l’initiative d’organiser de telle consultation en faveur des jeunes. Rose Pola PRICEMOU a rappelé que le Président de la Transition le Colonel Mamadi DOUMBOUYA a placé la jeunesse au cœur du processus transitoire en Guinée. Elle a indiqué que plusieurs mesures ont déjà été prises par le gouvernement pour faciliter la contribution des jeunes au développement du pays. Ce sont notamment la mise en place du conseil national de la Jeunesse, la prise en compte des préoccupations des jeunes des le Plan de Référence Intermédiaire (PRI).

 

En Guinée, la jeunesse représente le tiers de la population totale. A l’instar de la majorité des pays africains, elle est de plus en plus confrontée à des difficultés d’ordre éducatif, professionnel et culturel. Selon l’enquête Nationale sur l’emploi et le secteur informel en Guinée réalisée entre 2018 et 2019 on dénombre environ 6 308 466 personnes en âge de travailler soit 53,1 pour cent de la population totale, principalement des jeunes. Au niveau national, le taux de chômage est estimé à 4,8 pour cent mais il est plus élevé pour les jeunes de15-34 ans (7,2 pour cent).

 

En lançant ces consultations, le Président de l’organe législatif de la Transition a indiqué que pour l’atteinte des ODD à l’horizon 2030, il faut changer de paradigme, il faut sortir des discours et être dans l’action. Il a invité le gouvernement et les partenaires à investir dans l’éducation des jeunes et la préservation de l’environnement. Dr Dansa KOUROUMA a lancé un appel aux jeunes en disant ceci  » la qualité de l’offre politique dépend de la demande, il faut être exigeant sur les programmes des prochains candidats aux élections locales et nationales »

Cellule de Communication