Journée Citoyenne et Sportive du CNT : les Conseillers nationaux mobilisent les citoyens autour du sport au Palais du peuple

Dans le cadre des journées sportives et citoyennes du Conseil National de la Transition, le Bureau du CNT a organisé à l’esplanade du Palais du peuple ce samedi 16 septembre 2023, des activités sportives dans plusieurs disciplines.

 

La rencontre a mobilisé autour du Président du CNT, des Conseillers nationaux, des membres du CNRD, du gouvernement, des membres du Cabinet du Président du CNT, des cadres de l’Administration parlementaire, des institutions nationales et internationales, des diplomates accrédités en Guinée, des représentants des coalitions politiques, des organisations de la société civile et des médias.

 

L’idée est de renforcer la cohésion sociale et l’esprit d’équipe entre les différentes composantes de la vie de la nation. Initialement prévue pour chaque troisième samedi du mois, cette journée citoyenne et sportive se tiendra désormais deux fois par mois.

Cette activité est un signal émanant de l’organe législatif de la transition à l’attention de toutes les composantes de la société guinéenne, en faveur de la cohésion, de l’unité et de la solidarité. Elle vise également à renforcer les valeurs républicaines et à promouvoir l’esprit d’équipe.

 

Cellule de communication 

LFR 2023 : le Président de la Commission saisie au fond fait le point sur la première phase de l’examen de la loi de finances rectificative 2023

Depuis la présentation en plénière de la loi de finances rectificative 2023 par le pool économique du gouvernement, le lundi 11 septembre 2023, les Conseillers nationaux examinent le document dans les commissions permanentes de l’institution parlementaire.

Le volet recettes de la loi a été soumis à l’examen en inter commissions du CNT ce vendredi 15 septembre 2023, dans la salle du 28 septembre du Palais du peuple. Les débats, placés sous la présidence du Président de la commission en charge des affaires financières, du plan et du contrôle budgétaire ont connu la participation d’un côté, des représentants des différentes commissions permanentes du CNT et de l’autre, les responsables des régies financières de l’Etat.

 

De 13h à 18h, les Honorables Conseillers nationaux et les hauts cadres de l’État ont échangé sur toutes les préoccupations et partagé les recommandations formulées par le CNT pour une plus grande mobilisation des recettes de l’État. L’honorable Hamidou CAMARA a salué la réalité des documents soumis au CNT, la bonne volonté de l’État à avoir des échanges ouverts, le franc-parler avec le parlement de la Transition et la motivation des Honorables Conseillers nationaux à faire évoluer le débat.

« Ces échanges sont marqués par la sincérité des documents soumis au CNT, la volonté du gouvernement à avoir des débats ouverts avec nous et la motivation des membres du CNT à qualifier la dernière mouture qui lui est soumise. Des efforts ont été constatés dans ce sens et il y a eu des résultats satisfaisants. Et d’ailleurs si lors de la LFI, le CNT a pu trouver quelque 67 milliards en termes de majoration, cette fois-ci, on est parti jusqu’à 383 milliards. Il y aussi des recettes qui n’étaient pas réalistes, les cadres ont fourni assez d’efforts pour les améliorer. D’autres recettes ont été revues à la baisse. Et au total, nous avons eu 32 constats qui nous permettront de faire des recommandations dans le sens d’améliorer la mobilisation des recettes », a précisé le Président de la commission saie au fond.

 

Fait encourageant, c’est l’encaissement d’une recette exceptionnelle de 210 milliards de francs (25 millions de dollars), représentant le ticket d’entrée de Winning dans le projet Simandou.

« Le principe de la sincérité budgétaire a été respecté jusqu’au bout et le montant a été enregistré dans les comptes du trésor. Cela nous réjouit et nous encourageons les cadres à redoubler les efforts pour d’autres résultats dans les jours à venir », a conclu l’Honorable Conseiller.

Selon le chronogramme, le CNT tiendra une séance plénière le mardi prochain qui portera sur l’examen et l’adoption du volet recettes de ce projet de loi de finances rectificative 2023.

 

Cellule de communication 

Examen de la LFR : les Commissions permanentes du CNT passent au scanner le budget rectifié de l’État exercice 2023

Dans le cadre des bonnes pratiques de transparence dans la gouvernance financière de l’État et conformément à son rôle parlementaire de contrôle de l’action gouvernementale, le Conseil National de la Transition examine présentement au sein de ses Commissions permanentes, le projet de loi de finances rectificative de l’année 2023.

 

Pour les Conseillers nationaux, l’exercice consiste à analyser l’exécution des allocations budgétaires qui avait été accordées aux départements sectoriels du Gouvernement, dans la loi de finances initiale 2023 adoptée en décembre dernier par l’organe législatif de la Transition. Les membres du CNT évalueront également la pertinence des éléments justificatifs de la rectification budgétaire sollicitée par l’exécutif.

 

C’est dans cette dynamique que les Chefs des départements ministériels, les Directeurs des régies financières et les cadres des services techniques de l’État se succèdent depuis ce mardi 13 septembre 2023 au Palais du peuple, pour expliquer à la Représentation nationale, le niveau d’exécution de leurs budgets et la nécessité d’ajuster les enveloppes qui leur sont affectées.

 

Soucieux de l’amélioration des conditions de vie des Guinéens, les Conseillers nationaux, sous le leadership de Dr Dansa KOUROUMA, Président de l’organe législatif de la Transition, examinent avec sérénité et responsabilité, tous les compartiments du budget réactualisé de l’État.

 

Ces travaux en commissions constituent la première phase de l’étude du projet de loi de finances rectificative soumis à l’approbation de la représentation nationale. Le processus va se poursuivre en inter-commissions avant la présentation du document en plénière le 27 septembre pour son examen et adoption.

 

La Cellule de Communication