Médias : Ça y est, la Radio du CNT reprend ses programmes

Après plus de trois ans d’hibernation, la Radio parlementaire renaît de ses cendres sous le leadership éclairé de son excellence, Dr Dansa KOUROUMA, Président du Conseil National de la Transition. Elle émet à partir du Palais du peuple chaque jour, de 7h à 20h, sur la 107.5 FM.

 

C’est l’aboutissement d’un processus de longue haleine qui s’inscrit dans un vaste programme de réformes parlementaires initiées par les autorités de l’organe législatif de la Transition avec l’appui technique et financier de l’Union européenne.

 

La cérémonie de relance de la Radio a réuni ce vendredi 28 juin 2024 au Palais du peuple, le Président du CNT, les membres de son cabinet, de l’Ambassadrice de l’Union européenne en Guinée, le Coordinateur du projet PARD Guinée, les cadres de l’Administration parlementaire et le personnel de la Radio.

 

Dans une émission spéciale organisée à l’occasion de la relance de ce média institutionnel, le Président du CNT a précisé que cette Radio est une tribune destinée à la représentation nationale en vue de mieux se rapprocher de ses mandants. Mais aussi, une opportunité pour les Guineens de toutes les sensibilités, de s’exprimer en contribuant au vaste chantier de refondation prônée par le Président de la République, le Général de corps d’armée Mamadi DOUMBOUYA.

 

Faut-il préciser que l’objectif global visé par la Radio Parlementaire est de rendre visible et lisible les activités de l’institution.

À travers une grille adaptée au contexte de la Transition, il est donc question que cette radio serve de principal vecteur d’informations et d’échanges entre les Honorables Conseillers nationaux et le Peuple de Guinée. Est-ce, en vue de promouvoir le rôle du Conseiller national et la mission du Parlement de la Transition, de vulgariser les textes votés par le CNT et de contribuer à l’éducation des populations à la citoyenneté.

 

Cette station de radio vise également à permettre à ses auditeurs, notamment les jeunes, de cerner davantage les droits et devoirs du citoyen, le rôle et les responsabilités des institutions républicaines ainsi que les symboles de l’État.

 

Zézé Pierre GUILAVOGUI

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn