3ème édition du salon de l’industrie de Guinée (SIG) : le Président du CNT parmi les invités de marque

Le Chapiteau du Palais du peuple a abrité ce mercredi 22 mai 2024, la cérémonie solennelle de lancement des activités de la troisième édition du salon de l’industrie de Guinée ( SIG). C’est une initiative du Ministère du Commerce, de l’industrie et des PME sous le thème : industrialisation, modernisation et innovation en Guinée.

Cette cérémonie de lancement officiel des activités a été présidée par le Premier ministre Chef du Gouvernement M. Amadou Oury BAH, en présence du Président du Conseil National de la Transition, Dr Dansa KOUROUMA.

 

Le SIG est espace d’échanges des acteurs du secteur, sur les enjeux et mécanismes visant à booster l’industrialisation, gage certain du développement de la Guinée.

 

C’est pourquoi, la Cheffe du Département du Commerce, Dre Diaka SIDIBÉ, a noté que le secteur industriel guinéen a un rôle primordial à assurer en raison de la faible capacité à répondre aux défis pressants. Il s’agit notamment d’une production agricole peu transformée, du chômage des jeunes, de la diversification de l’économie guinéenne et l’accroissement des recettes de l’État.

 

Le représentant de la chambre de commerce dira que l’industrialisation est un levier indispensable pour la création d’emplois, la diversification de l’économie et le transfert de technologie. Il a réitéré l’engagement de la chambre de commerce et de l’industrie de Guinée, à soutenir toutes les initiatives visant à promouvoir l’industrialisation, la modernisation et l’innovation dans notre pays.

 

Théophile LOUA

Mort tragique du Président iranien : une forte délégation du CNT à l’ambassade d’Iran pour les condoléances de la représentation nationale

L’annonce ce lundi 20 mai 2024 de la mort du Président iranien Ebrahim Raïssi, par suite d’un accident d’hélicoptère, a profondément attristé les Conseillers nationaux et tout le Peuple de Guinée.

 

Ce mardi 21 mai 2024, une forte délégation parlementaire conduite par le Président du Conseil National de la Transition, s’est rendue à l’ambassade de la République islamique d’Iran en Guinée, pour présenter les condoléances de la représentation nationale.

 

Composée des membres du bureau du CNT, des Présidents de commissions parlementaires et des membres du cabinet du Président du CNT, la délégation parlementaire était allée témoigner à la représentation diplomatique iranienne, la compassion du Peuple de Guinée au Peuple frère d’Iran suite à la mort tragique du Président Ebrahim Raïssi.

 

La République de Guinée et la République sœur islamique d’Iran entretiennent des relations séculaires depuis l’indépendance de la Guinée. Dr Dansa KOUROUMA et ses collègues Conseillers nationaux, ont tenu à réaffirmer cet attachement du Peuple de Guinée au Peuple frère d’Iran en ces moments de profondes consternations.

 

Pour rappel, le président iranien Ebrahim Raïssi est décédé dans un accident d’hélicoptère survenu dimanche dans une zone montagneuse alors qu’il revenait d’un déplacement à proximité de la frontière avec l’Azerbaïdjan.Tous les passagers de l’appareil, parmi lesquels figurait notamment le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian, ont péri dans l’accident.

 

Mamadou Saïdou Diallo

 

Audience : une délégation du Haut commissariat des nations unies aux Droits de l’Homme chez le Président du CNT

La question des Droits de l’Homme et des libertés publiques est l’une des préoccupations majeures du Conseil National de la Transition. L’organe législatif veut avoir une approche intégrée sur le sujet. C’est dans cette optique que le Président du Conseil National de la Transition a reçu en audience, dans la matinée de ce lundi 20 mai 2024, une délégation du haut commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme.

 

Cette rencontre intervient une semaine après un atelier d’échanges organisé par l’institution parlementaire sur les grands principes des Droits de l’Homme. La délégation onusienne était venue présenter le rapport synthèse des recommandations de cet atelier et faire un plaidoyer pour la prise en compte dans la nouvelle Constitution des principes fondamentaux des Droits de l’Homme.

 

M. Aimé Kakolo NTUMBA, représentant pays du Haut commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme a saisi cette opportunité pour saluer les efforts des Conseillers nationaux dans l’amélioration de la législation en matière de promotion et de protection des Droits de l’Homme en Guinée. Il a réaffirmé l’engagement de son institution aux côtés du CNT.

 

Le Président du CNT a rappelé l’impérieuse nécessité pour chaque partie d’œuvrer pour la promotion et la protection des Droits de l’Homme et des libertés publiques. Dr Dansa KOUROUMA a indiqué que pour une société harmonieuse, chaque pays ou continent devrait pouvoir définir ses principes des Droits de l’Homme en fonction de ses réalités socio- culturelles.

Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : le Président du CNT rehausse de sa présence la cérémonie commémorative

Les technologies de l’information, de la communication et le numérique sont au cœur de la politique de refondation de l’État menée par les autorités de la Transition. C’est dans ce cadre que la Guinée a célébré ce vendredi 17 mai 2024 au chapiteau du Palais du peuple, la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, sous le thème l’𝐢𝐧𝐧𝐨𝐯𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐧𝐮𝐦𝐞́𝐫𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐝𝐞́𝐯𝐞𝐥𝐨𝐩𝐩𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐮𝐫𝐚𝐛𝐥𝐞.

Conscient du rôle vital des technologies de l’information et de la communication dans le développement socio-économique de la Guinée, le Président du CNT a tenu à prendre part à la rencontre. Dr Dansa KOUROUMA était allé témoigner son attachement à la politique de digitalisation des services de l’État prônée par le Président de la Transition, le Général Mamady DOUMBOUYA.

 

Avec l’accompagnement du Conseil National de la Transition, les réformes du Gouvernement dans le secteur de la télécommunication ont permi à la Guinée, d’enregistrer aujourd’hui des avancées notables. Parmi les nombreux acquis, nous avons entre autres, l’accélération du taux de pénétration de la téléphonie mobile et de l’Internet, l’accroissement de l’inclusion financière des populations et l’exploitation rationnelle du Backbone national.

 

En prenant part à la journée commémorative de la télécommunication et de la société de l’information, le Président de l’institution parlementaire a visité les différents stands pour livrer son message de soutien aux acteurs du monde du numérique, mais aussi et surtout, toucher du doigt, les progrès réalisés par les acteurs guinéens dans ce secteur.

 

Zézé Pierre GUILAVOGUI

CNT : Honorable Fabara KONÉ, nouveau Rapporteur de l’institution

La Commission du Plan, des Affaires Financières et du Contrôle Budgétaire, a un nouveau rapporteur. Il s’agit de l’Honorable Fabara KONÉ. Il succède à l’Honorable Fatima CAMARA, récemment promue par le Président de la République, au poste de Ministre de la Pêche et de l’économie maritime.

 

L’Honorable KONÉ qui devient aussi, Rapporteur général du Conseil National de la Transition, a été élu par ses pairs membres de la Commission du Plan.

 

Cet exercice démocratique au sein de l’organe législatif de la Transition s’est déroulé sous la supervision de l’Honorable El.hadj Sény Facinet SYLLA, deuxième Vice-Président du CNT.

 

Au terme des opérations de vote très serrées entre les candidats, Honorables Mohamed Naby SYLLA, Aissatou DIALLO et Fabara KONÉ, le deuxième Vice-président du CNT a remercié et salué l’esprit démocratique qui a caractérisé cette élection.

 

Honorable Sény Facinet SYLLA a également profité de l’occasion, pour inviter les honorables Conseillers nationaux à renforcer l’union et la solidarité pour un meilleur résultat du travail de la Commission et de l’ensemble de l’organe législatif de la Transition.

 

Théophile LOUA

Commission des Lois : examen du projet de loi portant création, mission, organisation et fonctionnement de l’autorité de protection des données à caractère personnel ( APDP)

Les Conseillers nationaux membres de la Commission Constitution, Lois organiques, Administration publique et Organisation judiciaire, ont reçu ce lundi 13 mai 2024, les cadres du Ministère des Postes, télécommunications et de l’économie numérique autour du  « Projet de loi  portant création, mission, organisation et fonctionnement de l’autorité de protection des données à caractère personnel » ( APDP).

 

Cette rencontre a été présidée par  l’Honorable Mohamed Aly THIAM, Président de ladite commission.

 

L’APDP est une Autorité Administrative Indépendante (AAI), exerçant une mission de protection des libertés et droits fondamentaux qui est dotée d’une personnalité juridique,et bénéficie de l’autonomie de gestion administrative et financière.

 

Elle exerce ses missions et attributions avec intégrité, neutralité, impartialité, transparence et indépendance vis-à-vis du pouvoir politique et des acteurs relevant de son domaine de compétence.

 

Elle a pour mission, la protection des données à caractère personnel et des droits et libertés des personnes physiques et morales dans les domaines de l’informatique, des technologies de l’information et de la communication (TIC) , et du numérique en République de Guinée.

 

L’APDP définit et contrôle :

 

– le respect des règles encadrant le traitement des données à caractère personnel,
– la collecte, l’hébergement, l’enregistrement, l’organisation, et le traitement des données à caractère personnel,
– la conservation ou l’archivage, la rectification et la suppression desdites données,
– l’application des sanctions aux violations des règles législatives et réglementaires.

 

Après lecture, les échanges ont porté essentiellement sur le fond et la forme du texte.
Après cette étape, ce projet de Loi sera soumis en inter-comissions.

 

Théophile LOUA

Nouvelle Constitution: échanges autour de la prise en compte des Droits de l’Homme

Comment contribuer à poser les bases des grands principes des Droits de l’Homme et du constitutionnalisme dans la rédaction de la nouvelle Constitution? La question était au centre d’un atelier d’échanges tenu les 10, 11 et 12 mai 2024 à Kindia.

 

C’est une initiative du Conseil National de la Transition en collaboration avec ONU Droits de l’Homme.

 

La rencontre a regroupé des Conseillers nationaux, membres du Cabinet du Président du CNT et des partenaires au Développement.

 

Durant les trois jours de débats, la vingtaine de participants a échangé sur plusieurs sujets. Il s’agit notamment de l’état des lieux du processus d’élaboration de la nouvelle Constitution, l’identification des questions centrales des Droits de l’Homme devant être prises en compte dans la nouvelle Constitution, des institutions constitutionnelles dont le mandat est en lien avec la promotion et la protection des Droits de l’Homme.

 

Aux termes des travaux, le Haut-Commissariat aux Droits de l’homme dont le mandat est d’apporter un appui technique aux autorités de la Guinée sur toute question de promotion et de protection des Droits de l’homme, s’est engagé à appuyer le Conseil National de Transition (notamment la Commission en charge de la rédaction de la Constitution) en ce sens.

Bruxelles : des rencontres tous azimuts de Dr Dansa KOUROUMA pour vendre les acquis de la Transition guinéenne

Le Président du Conseil National de la Transition a mis à profit, son séjour de travail en Europe, pour rencontrer des décideurs de hauts rangs. Ce vendredi 03 mai 2024, Dr Dansa KOUROUMA a eu une série de rencontres très fructueuses.

 

Il s’agit d’abord de celle avec le Secrétaire Général de l’organisation des pays Afrique Caraïbes et pacifique, OACP. Dr Dansa KOUROUMA et M. Georges Chikoti ont évoqué des sujets relatifs au renforcement des liens de coopération entre son institution et cette organisation faîtière inter continentale.

 

La deuxième rencontre a été celle avec la responsable du service européen des affaires extérieures. Les échanges entre Dr Dansa KOUROUMA et Mme Rita LARANJINHA, ont essentiellement porté sur l’évolution de la Transition guinéenne. Les deux personnalités ont également abordé l’épineuse question de l’immigration clandestine et les mécanismes d’interactions pour juguler le phénomène.

L’autre importante rencontre de ce vendredi a été aussi celle avec le Ministre Belge du Budget, M. Alexia Bertrand.

 

Dr Dansa KOUROUMA et son hôte ont évoqué la possibilité d’appuis aux projets de formation pour les cadres guinéens. Il a été aussi question du renforcement des financements de l’agence Belge de développement, Enabel qui intervient déjà en Guinée dans divers domaines.

 

Faut-il préciser qu’avec ses différents interlocuteurs, le Président du CNT est revenu sur les acquis et perspectives de la Transition guinéenne sous le leadership du Président de la République, le Général de corps d’armée Mamadi DOUMBOUYA.

Pour Dr Dansa KOUROUMA, les grandes réformes en cours dans le pays, visent à opérer le véritable changement pour le grand bonheur du vaillant Peuple de Guinée.

 

Ces différentes personnalités rencontrées ont rassuré le Président du CNT, d’apporter leur soutien pour une Transition réussie en Guinée.

 

Boubacar Koyla DIALLO

CNT : Débat sur l’Accord de financement du Programme sanitaire en Afrique de l’Ouest et du Centre

Au cours d’une Inter-commissions tenue le 30 avril 2024, dans la salle du 28 septembre du Palais du peuple, les Conseillers nationaux ont tablé sur l’Accord de financement entre la République de Guinée et l’Association internationale de développement (IDA) relatif au Programme de sécurité sanitaire en Afrique de l’Ouest et du centre (PSS-AOC) dans le cadre de la phase 1 de l’approche programmatique multi-phases, signé le 8 novembre 2023.

 

La Commission santé, éducation, affaires sociales et culturelles du Conseil national de la Transition est saisie sur le fond.
L’Honorable Pr Hassane BAH, Président de ladite commission a présidé les travaux de l’inter-commissions marquée par la présence de plusieurs Conseillers nationaux, des cadres du ministère de la Santé et de l’hygiène publique ainsi que ceux du Ministère de l’Économie et des finances. Ce dernier département est porteur de l’Accord. Il était représenté par le Secrétaire Général, Abdoulaye TOURÉ à la tête d’une importante délégation de techniciens, spécialistes des questions de santé.

 

Le ministère bénéficiaire est le département de la Santé et de l’hygiène publique. Le Secrétaire général, Dr Karim SAMOURA du ministère de l’Environnement et du développement durable et certains cadres de son département ont également pris part aux travaux tout comme des représentants du département de la Pêche et de l’économie maritime.

 

Cet Accord de financement porte sur un projet couvrant trois pays de l’Afrique de l’Ouest, à savoir la Guinée, le Libéria et le Cap-Vert. L’enveloppe du projet pour la Guinée est de 106 millions de dollars, repartie entre l’IDA pour 90 millions de dollars et le GFF pour 16 millions de dollars. La durée du projet est de 5 ans pour la première phase, allant de 2024 à 2028. Le prêt est remboursable sur une période de 50 ans.

 

Pendant les débats, les Honorables Conseillers ont passé au peigne fin, les questions liées à la bonne exécution du projet. Des questions liées aux conditions de la dette, aux retombées du projet en passant par ses implications en termes d’amélioration de la santé des populations, la qualité des équipements, la disponibilité des médicaments et des vaccins, la couverture du pays, ou encore la formation du personnel et le suivi du projet ont été abordés, à la grande satisfaction des Honorables Conseillers du CNT.

Cet Accord de financement qui est attendu en séance plénière très prochainement pour son autorisation, permettra à la Guinée d’améliorer sensiblement son secteur sanitaire.

 

Abdoulaye BALDE

Diplomatie Parlementaire : Dr Dansa KOUROUMA présente les acquis et perspectives de la Transition guinéenne à Luxembourg

Pour ses nombreuses initiatives parlementaires en faveur de la démocratie et de l’État de droit en Guinée, le Conseil National de la Transition est devenu dans le processus transitoire en cours, un partenaire de choix pour la communauté internationale.

 

Sous le leadership de son Président Dr Dansa KOUROUMA, l’organe législatif de la Transition mène une offensive diplomatique parlementaire tous azimuts, pour asseoir la conviction des organisations internationales sur le bien fondé de la politique de refondation de l’État prônée par le Président de la République, le Général de corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA.

 

Dans cette dynamique, le Président de l’institution parlementaire a été invité ce lundi 29 avril 2024 à prendre part aux travaux de la commission politique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Une invitation qui intervient quelques semaines après la réintégration de la Guinée au Parlement de la CEDEAO.

 

Dr Dansa KOUROUMA a profité de cette autre tribune, pour vendre les acquis de la Transition guinéenne et réaffirmer l’adhésion de son pays aux idéaux multiculturels et démocratiques promus par la Francophonie. Dans une démarche pédagogique, il a expliqué les différentes étapes franchies par son institution dans le cadre de sa mission législative.

 

Un processus participatif et inclusif qui a permis à la représentation nationale, de plancher sur un avant-projet de Constitution qui répond aux aspirations profondes des populations guinéennes.

 

Le Président du CNT a sollicité l’implication et l’accompagnement de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie et de tous les pays frères et amis, dans les processus de Transition en cours en Afrique, afin d’aider ces pays à réussir leurs réformes démocratiques en fonction des préoccupations des populations.

 

A rappeler que l’APF a pour objectifs, entre autres, la défense de la démocratie et de l’État de droit, le respect des droits de l’Homme, le rayonnement international de la langue française et la diversité culturelle.

 

Zézé Pierre GUILAVOGUI