Abuja : la CEDEAO témoigne sa confiance à la Guinée et la réintègre au sein du Parlement sous-régional

Ça y est, la Guinée a officiellement repris sa place au sein du Parlement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest. C’était à l’occasion de la rentrée parlementaire de la sixième législature de l’organe sous-régional, ce jeudi 04 avril 2024 à Abuja au Nigeria. Les Conseillers nationaux désignés pour représenter le CNT au sein du Parlement de la CEDEAO étaient tous présents. Il s’agit des honorables Fanta Conté, Saran Traoré, Bademba Baldé, Fatoumata Yebhè Bah, Général Abdoulaye Keïta et Sékou Doré.

 

Tenu sous la présidence du Président de la République fédérale du Nigéria, Président de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO, S.E. Bola Amed Tinubu, cet symbolise la confiance qui renaît entre les autorités guinéennes et celles des organisations internationales.

 

Pour rappel, le Parlement guinéen avait été suspendu de cette importante organisation, à la suite de la prise du pouvoir par les forces armées guinéennes, le 5 septembre 2021.

 

À peine porté à la tête de la Représentation nationale guinéenne, Dr Dansa KOUROUMA a fait du retour de la Guinée au sein de cette instance, l’un de ses objectifs majeurs. Sous le leadership du Président de la République, le Général Mamadi DOUMBOUYA, le Président du CNT a usé de son carnet d’adresses pour asseoir la conviction des chefs d’État et de Parlement, quant à la pertinence de la politique de refondation prônée par le CNRD.

 

L’aboutissement de ces négociations menées des mains de maitre par le premier responsable du Parlement transitoire, ouvre de nouvelles perspectives pour le Conseil National de la Transition dans l’exercice de sa fonction législative.

Par leur présence au sein de cette Assemblée des peuples de la Communauté ouest-africaine, les six membres du CNT vont pouvoir porter plus hauts la position du Parlement guinéen sur les grands enjeux de développement socioéconomique et politique dans l’espace ouest-africain.

 

Zézé Pierre Guilavogui

148ème Assemblée générale de l’UIP: Honorable Mory DOUNOH porte la voix du CNT à Genève

Le Conseil National de la Transition, sous le leadership de son Président, Dr Dansa KOUROUMA est toujours présent aux grands rendez-vous parlementaires du monde. C’est dans cette dynamique qu’une importante délégation de l’institution conduite par l’honorable Mory DOUNOH Secrétaire parlementaire prend part à Genève, en Suisse, du 23 au 27 mars 2024, à la 148ème Assemblée générale de l’union interparlementaire, UIP.

 

S’exprimant sur le thème de ce rendez-vous intitulé : »diplomatie parlementaire, tisser les liens pour promouvoir la paix et la compréhension « , l’honorable Mory DOUNOH a salué la tenue d’une telle rencontre dans un contexte où le monde est confronté à des défis sécuritaires et de conflits sanglants.

 

Il soutient que la République de Guinée, sous la clairvoyance du Général de corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA, est en refondation et rectification. Des réformes qui souscrivent également aux accords et conventions des nations-unies en matière de paix, de sécurité et de Droit de l’Homme.

 

L’Honorable DOUNOH estime que les parlementaires doivent impérativement interagir pour donner un sens réel à la diplomatie parlementaire comme un véritable outil politique pour consolider et renforcer les liens entre les Parlements. Ceci, à travers la redynamisation et le soutien des groupes d’amitié et des instances parlementaires existants.

D’où son appel pour une implication active des parlementaires dans la prévention des conflits sous toutes leurs formes, pour garantir une paix durable dans le monde.

 

A préciser qu’au cours de cette 148ème Assemblée générale, il sera également question d’adopter des importantes résolutions notamment sur l’impact social et humanitaire des systèmes d’armes autonomes, de l’intelligence artificielle et l’accès à l’énergie renouvelable.

Sont également présents à ce rendez-vous aux côtés de l’honorable Mory DOUNOH, l’Honorable Conseiller national Mamadou Fadia BALDÉ, le Secrétaire général du CNT, M. Souleymane TOURE et le Directeur des relations interparlementaires, M. Aboubacar Sidiki KEITA.

 

Boubacar Koyla DIALLO

Centre directionnel de Koloma: Pose de la première pierre de la construction du siège de l’Assemblée nationale

Le Président du CNT a procédé ce mercredi 27 mars 2024, à la pose de la première pierre de la construction du siège de l’Assemblée Nationale de la République de Guinée sur le site directionnel de Koloma. L’évènement a connu la présence des membres du CNRD, du Ministre Secrétaire général de la Présidence, Général Amara CAMARA, du Ministre Directeur de Cabinet à la Présidence de la République, M. Djiba DIAKITÉ, des membres du Gouvernement, des Conseillers nationaux du CNT, des représentations diplomatiques, des chefs de confessions religieuses, des acteurs politiques et de la société civile, des partenaires au développement et des Mediaş massivement mobilisés.

 

Fruit de la coopération Sino-guinéenne, ce futur siège sera bâti sur une superficie totale de 35 499 m avec superficie de construction de 21.540 m2.

 

Parmi les nombreux intervenants lors de cette cérémonie solennelle, figure M. Ismael NABÉ, Ministre de la Coopération internationale et du plan, dira que la pose de la première pierre de ce projet, est le début d’un projet historique et ambitieux qui transcendera les futures générations et qui s’ajoutera à d’autres projets visant à créer des conditions favorables pour le développement social et économique de la Guinée.

 

« La pose de cette première pierre ne représente pas seulement un acte de construction, mais elle incarne notre engagement envers l’avenir par le billet de la rectification institutionnelle et le repositionnement de notre pays souhaité et voulu par le Président de la République. Je tiens à saluer l’engagement actif du Président du Conseil National de la Transition, Dr Dansa KOUROUMA et toute son équipe, pour la validation réussie de toutes les obligations de la partie guinéenne et la réalisation des travaux préparatoires qui ont permis le démarrage de ce projet de construction. Aussi je voudrais saluer et remercier le gouvernement chinois qui a bien voulu financé cet important édifice » a souligné le Ministre.

 

Ismael NABÉ a aussi rappelé que la coopération Sino-guinéenne a grandement contribué au développement économique de la Guinée et que comme bilan de cette coopération figurent de nombreux projets dans les domaines des mines, des infrastructures, de la santé, de l’énergie, de la formation du commerce et des télécoms.

 

Pour le chargé d’affaires de l’Ambassade de la Chine en Guinée, son pays s’est engagé à poursuivre la mise en œuvre de ce projet ambitieux avec dévouement et détermination pour faire de ce nouveau siège, un symbole fort de la démocratie, la justice et le progrès de la Guinée.

 

« Pour la réussite du projet, nous nous engageons sérieusement pour la qualité et l’avancement des travaux afin de réaliser un projet d’excellence. Nous utiliserons nos technologies avancées et des gestions accumulées. Nous déploierons des efforts pour assurer que le projet soit de bonne qualité », a promis HE Jingxin.

 

Dans son discours de lancement des travaux, le Président du CNT Dr Dansa KOUROUMA a d’abord rendu un vibrant hommage au Président de la République, Général de corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA pour avoir facilité la matérialisation de ce projet vieux de plusieurs décennies.

 

« Permettez-moi de rendre un hommage au Président de la République , Général de corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA, d’avoir posé cet acte. C’est un acte hautement important pour le processus de développement de notre pays et pour l’enracinement de la démocratie en Guinée. C’est un acte majeur qui concrétise l’une des 5 valeurs fondamentales du CNRD. Je veux parler de la refondation. Dès le début, l’institution parlementaire à intégré notion de la refondation dans un langage parlementaire clair. Nous avons estimé que la notion d’institution forte ne se résume pas seulement à l’existence d’hommes et de femmes qui sont dotés de mandat. Mais, obéis à un certain nombre d’éléments. Premièrement, c’est l’existence d’une loi qui intègre l’indépendance, la mission, les moyens de financement et les garanties d’indépendance de l’institution. Deuxièmement, ce sont les hommes et les femmes intègres choisis sur la base d’un processus démocratique. Le troisième élément, l’institution doit être doté d’installation à la hauteur d’institution républicaine.

L’acte que nous posons ce matin est une dimension historique et inoubliable. En effet, c’est la première fois dans l’histoire de notre Nation que les représentants du Peuple vont enfin m, avoir une maison à eux, une estrade où ils exprimeront dans le confort, avec la fierté de se sentir maître, en phase avec les aspirations et les espérances de leurs mandants », a déclaré Dr Dansa KOUROUMA.

 

La construction de ce siège d’un cout global de 31 millions de dollars américains pour une durée d’exécution de 26 mois, ouvre des perspectives passionnantes et améliorera les conditions de travail des députés, renforcera la collaboration des différentes composantes de l’Assemblée nationale. C’est pourquoi l’invite a été faite à tous les acteurs ainsi que les parties prenantes qui auront la lourde responsabilité d’exécuter et de contrôler les travaux de cet important projet, de ne ménager aucun effort afin d’assurer leur exécution diligente dans les délais impartis et dans les règles de l’art.

 

A souligner que ce projet qui comprendra, 3 bâtiments de hauts standing où abritera l’hémicycle de 400 places, 5 salles de réunions de 60 places chacune, un centre de conférence de nombreux bureaux, un complexe de restauration, l’hôtel des députés et des installations sportives, sera réalisé par une entreprise chinoise Shangai Baoye Group Corp.LTD.

 

Sékou SANOH

Éducation : des élèves de l’école Franco-guinéenne Paul Valéry, édifiés sur les missions et activités du CNT

Au total  77 élèves dont 35 filles de l’école Franco-guinéenne, Paul Valéry accompagnés de leurs encadreurs, ont été reçus ce vendredi 22 mars 2024, dans les locaux du Conseil National de la Transition. Ces élèves sont venus visiter les installations du Parlement transitoire et s’imprégner de ses missions et activités.

Dans la salle de l’hémicycle du Palais du peuple, c’est le Président du CNT qui a échangé avec les visiteurs. En vrai pédagogue, Dr Dansa KOUROUMA est revenu sur les missions et activités de l’institution qu’il dirige. Dans une approche participative, il a également édifié les enfants sur les missions des deux autres pouvoirs ( exécutif et judiciaire) ainsi que leurs mécanismes d’interactions.

 

Mais avant, les élèves ont eu les mêmes échanges fructueux avec le Secrétaire Parlementaire Honorable Mory DOUNOH.

 

Selon la Directrice de cet établissement, l’initiative vise à lier la théorie à la pratique. Mieux, c’est une opportunité pour les apprenants, de découvrir et comprendre le fonctionnement des institutions de la République.

 

Ces séances se sont déroulées dans un climat de convivialité au grand bonheur des encadreurs qui saluent l’hospitalité et la disponibilité des parlementaires au premier rang desquels, le Président, Dr Dansa KOUROUMA.

Théophile LOUA

Abidjan : le 2ème Vice-Président du CNT porte la voix du Parlement guinéen à la 18ème Session de l’OCI-UPCI

Les travaux de la 18ème Session de la Conférence de l’Union Parlementaire des États membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI-UPCI) ont pris fin, le mardi 05 mars 2024 à Abidjan. La rencontre a mobilisé dans la capitale ivoirienne, des Présidents de Parlements et délégations membres de l’organisation.

 

Durant deux jours, les participants ont échangé autour du thème « changements climatiques dans le monde : quelle riposte des pays membres de l’union parlementaire des Etats membres de l’organisation de la coopération islamique ? ».

 

Le Conseil National de la Transition a été représenté à cet évènement, par une délégation parlementaire conduite par le 2ème Vice-Président du CNT. L’honorable Elhadj Seny Facinet SYLLA a transmis à ses homologues, les salutations de Dr Dansa KOUROUMA, Président du Parlement de transition de la République de Guinée et celles des plus hautes autorités de la Guinée, à leur tête le Président de la République, Général Mamadi DOUMBOUYA.

Le message du 2ème Vice-Président du CNT a porté en premier lieu, sur la situation qui prévaut à Gaza et en Cisjordanie. « Nous tenons notre rencontre à un moment douloureux pour la Oumma Islamique en raison du drame qui se joue à Gaza et en Cisjordanie. Le peuple palestinien vit la pire des injustices enregistrées dans l’histoire des nations » a-t-il fait remarquer.

 

Poursuivant, il a invité la Oumma Islamique à prendre ses responsabilités pour rétablir la justice en Palestine.

Abordant la thématique de la rencontre, le représentant du CNT a indiqué que nul besoin de théoriser sur le changement climatique. Ses effets bouleversants sur la planète suffisent à justifier la mobilisation générale et une riposte raisonnée et coordonnée contre le phénomène. Il a rappelé que la République de Guinée a ratifié la Convention- cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) en 1993, puis le protocole de Kyoto en 2005. « Pour la mise en œuvre de ses engagements, d’importants documents ont été élaborés sur la base d’un inventaire des gaz à effet de serre (IGES) en 2001, des émissions de 1994 et de 2000 » a-t-il ajouté.

 

De l’objectif conditionnel de 13 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre, la Guinée est passée à un objectif de réduction de 17 % avec des contributions inconditionnelles dans tous les secteurs. Cela pourrait atteindre 49 % d’ici 2030 en incluant l’utilisation des terres et la foresterie.

 

Le Chef de la délégation parlementaire guinéenne a soutenu que la mise en œuvre des engagements de la Guinée pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, nécessite un fort accompagnement des partenaires techniques et financiers que la Guinée sollicite de ses vœux.

En lien avec la politique de refondation et de rectification institutionnelle du Comité National de Rassemblement pour le Développement (CNRD), le 2e Vice-président a rassuré l’UPCI de la volonté sincère du CNT de Guinée à œuvrer avec l’ensemble de ses partenaires, pour l’atteinte rapide des objectifs de riposte au changement climatique.

 

Cette 18ème Session de l’OCI-UPCI a été marquée par la déclaration d’Abidjan des Présidents de parlements, des chefs et membres de délégations de l’Union Parlementaire des États membres de l’Organisation de la Coopération Islamique.

 

Les participants réaffirment dans la déclaration, leur adhésion aux statuts de l’OCI-UPCI, s’engagent à intensifier la communication et les consultations pour lutter contre le réchauffement climatique et soutiennent le peuple palestinien dans sa lutte pour la libération de son territoire et de la création de son État.

Célébration de la journée Internationale des Droits des femmes : le Conseil National de la Transition au cœur de l’événement

Sous le haut patronage du Président de la République, le Général Mamady DOMBOUYA, la Region de kindia a servi de cadre aux festivités commémoratives de la journée internationale des droits des femmes.

 

Cette cérémonie grandioses à l’honneur de la femme, etait placée sous le thème : « Accélérer la réalisation de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes et filles en luttant contre la pauvreté et en renforçant les institutions et le financement dans une perspective de genre ».

 

Présidée par Mm Lauriane Doumbouya, première Dame de la République, cette cérémonie a connu la présence de M. Amadou Oury BAH premier ministre chef du gouvernement, de Dr Dansa KOUROUMA président du CNT, des hauts cadres de l’administration publique, du Représentant résident du système des nations unies en Guinée, avec une participation massive et remarquable des associations des femmes paysannes de la région de kindia.

 

Le gouverneur de la région des agrumes dans son discours de bienvenue, a mis l’occasion à profit pour remercier le président de la république pour la subvention de 300 groupements féminins.Il a transmis le soutien indéfectible des femmes de la région et le renouvèlement de leur engagement, avant de revenir sur les difficultés que traversent sa région d’une manière générale et plus particulièrement les femmes de kindia dans le secteur du transport.

 

Le premier ministre a, au nom du président de la république remercié et reconnu les efforts des femmes guinéennes. « Depuis plusieurs années la région de kindia était à mesure de ravitailler la sous region en légumes, mais nous avons perdu ce rang. Je ferai du retour à cette place une priorité gouvernementale pour la répartition équitable des revenus nationaux » A martèle le chef du gouvernement.

En fin , le représentant resident du système des nations unies en Guinée, dans son discours, a salué les efforts constants des femmes guinéennes pour
leur participation à la promotion de la paix au sein des nations unies.

 

A rappeler que cette 47 ème journée internationale de la femme a été marquée par une participation active des femmes de l’administration parlementaire sous le leadership du Président du Conseil National de la Transition Dr Dansa KOUROUMA.

 

Théophile LOUA envoyé spécial

Coopération : Une délégation d’activistes de la société civile du Burkina Faso rend visite au CNT

Les conseillers nationaux membres de la commission des affaires économiques et du développement durable ont reçu en audience ce mercredi 06 Mars 2024, dans la salle de conférence de ladite commission, une forte délégation de la coalition « Publier ce que vous Payez », une organisation non gouvernementale (ONG) du Burkina Fasso.

 

La délégation conduite par M. Jonas HIEN Président de la coalition, était venue au Conseil National de la Transition Guinéenne, dans le cadre d’une visite de courtoisie et de partage d’expériences en matière de contrôle de la gestion des fonds miniers destinés au développement local.

 

Dr Alpha Abdoulaye DIALLO, Président de la commission des affaires économiques et du développement durable a, au nom du Président du CNT Dr Dansa KOUROUMA, souhaité la bienvenue et un agréable séjour en Guinée à ses hôtes. Il a en outre présenté l’institution parlementaire et les textes de loi examinés et adoptés par le CNT depuis son installation.

 

Le méga projet Simandou était au centre des échanges avec une mention spéciale sur les derniers réglages législatifs récemment effectués sur le projet par le CNT. Le Président de la commission en charge des questions minières a indiqué à la délégation que ce projet premier du genre dans le monde, va permettre à la Guinée de booster son développement socioéconomique, avec à la clé, une ligne de chemin de fer à double Voie qui va relier le pays d’Est en Ouest (long de 670 km avec une possibilité d’extension).

En réponse, M. Jonas HIEN le président de la « coalition publier ce que vous payez » a indiqué que la Guinée a toujours fait preuve de bonne collaboration avec le pays des hommes intègres. Le chef de la mission Burkinabè a éclairé la lanterne des conseillers nationaux sur la création, l’orientation et la gestion du fonds miniers pour le développement local de son pays.

 

Le Conseil National Dr Alpha Abdoulaye Diallo ancien président de la coalition guinéenne de « Publier ce que vous payez » a réitéré à ses confrères, la disponibilité de sa commission pour d’éventuels éclaircissements. Il a en conclusion, rappelé la volonté du Président de l’organe législatif de la Transition Guinéenne à renforcer l’axe de coopération parlementaire Conakry-Ouaga.

 

Théophile LOUA

Construction du futur siège de l’Assemblée nationale : du rêve à la réalité

Après plusieurs années d’atermoiement, le Parlement guinéen aura pour la première fois de son histoire, son propre siège. Ceci, grâce à la volonté affichée du Président du Conseil National de la Transition. Pour Dr Dansa KOUROUMA, la refondation et la rectification institutionnelle prônées par le Président de la République, le Général de corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA, passent par la réalisation d’infrastructures à la dimension de nos institutions. Il y va de la respectabilité et de l’honorabilité des symboles de la République.

 

Le Parlement, laboratoire des lois qui nous régissent, véritable creuset du débat et de la vitalité démocratique, mérite un siège digne de ce nom.
C’est pourquoi, depuis sa prise de fonction en février 2022, Dr Dansa KOUROUMA a fait de la réalisation de ce méga projet, une de ses priorités. Pour y arriver, il a mis en place, une Commission spéciale chargée du suivi des travaux.

 

Aujourd’hui, c’est avec fierté et assurance que l’on apprend du Président du CNT lui-même, que tous les préalables nécessaires au démarrage des travaux ont été intégralement accomplis. C’est dire que les obligations de la partie guinéenne sont à présent, satisfaites.

 

Bientôt, et même très bientôt, à partir des hauts plateaux du centre directionnel de Koloma, sortira l’un des plus beaux et imposant bâtiment administratif de la sous-région ouest-africaine.

 

Les premières maquettes présentées annoncent pas moins de trois imposants bâtiments dont une salle de conférence qui abritera l’hémicycle de 400 places, 5 salles de réunion de 60 places chacune, de nombreux bureaux, un centre de restauration, l’hôte des députés, etc.

 

 

Fruit de la coopération sino-guinéenne, ce chantier longtemps en hibernation, va renaître de ses cendres au grand plaisir du glorieux Peuple de Guinée.

 

Un Peuple avec qui et pour qui, les autorités de la Transition, au premier rang desquelles, le Président de la République, Mamadi DOUMBOUYA, travaillent inlassablement, pour redonner à la Guinée, la place qu’elle mérite dans le concert des Nations.

 

Boubacar Koyla DIALLO

Forum économique d’Émergence Magazine : le deuxième Vice-président porte la voix du CNT

La deuxième édition du Forum Economique d’Emergence Magazine, a été officiellement lancée ce jeudi 22 février 2024 à l’hotel Kaloum. Placée sous le haut patronage du chef de l’État, le Général de corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA, le thème de cette deuxième édition est intitulé : « La Guinée, terre d’opportunités et d’innovation». C’est le deuxième Vice-président du CNT, Elhadj Seny Facinet SYLLA qui a représenté, le Président du Conseil National de la Transition.

Dans son allocution, Monsieur le deuxième Vice-Président du CNT a invité les Guinéens à la persévérance, à la constance dans l’effort, à l’audace et à la rigueur. Pour Elhadj Seny Facinet SYLLA, l’émergence de la Guinée n’est plus un slogan, les actes s’expliquent par une aspiration forte et profonde ancrée dans une conviction ferme et inébranlable quant à un développement exponentiel de notre pays si richement pourvu.

 

 

Il soutient que la Guinée est un pays fascinant et une promesse d’un devenir radieux pour ses populations et tous ceux et celles qui y travaillent et y investissent. Ceci, en raison des fabuleuses richesses dont le sol et le sous-sol regorgent avec un climat des affaires de plus en plus favorable.

 

Prenant la parole à cette occasion, le Président de la commission Plan, affaires financières et contrôle budgétaire dira que, dans les économies de marché, le secteur privé est le principal moteur de la croissance. Il nourrit et stimule la croissance dès lors qu’un certain nombre de facteurs se conjuguent pour offrir un environnement propice à son expansion. Honorable Hamidou CAMARA, souligne que l’investissement privé est le moteur de la croissance économique du pays. Il est en effet, le vecteur qui entraîne les rouages de la machine économique, en permettant aux entrepreneurs de réunir les ressources nécessaires, pour produire des biens et des services.

 

 

Une croissance rapide et durable est favorisée par une conjonction favorable dans laquelle l’entrepreneuriat et l’investissement induisent une hausse de la productivité qui à son tour autorise un accroissement des investissements dans le futur. Cet enchaînement est également propice à la création d’emplois et à l’apparition de technologies nouvelles, en particulier grâce aux échanges et aux investissements internationaux.

 

À rappeler que ce forum est un espace d’échanges entre les décideurs, acteurs du monde économique, partenaires techniques et financiers, etc.

 

Mamadou Saïdou Diallo

Le Président du CNT à la journée portes ouvertes sur le centre national d’orthopédie : » tu peux naître avec les deux pieds et mourir infirme,… » a déclaré Dr Dansa KOUROUMA

Les questions humanitaires et d’inclusion, figurent parmi les priorités du Président du Conseil National de la Transition. C’est pourquoi, Dr Dansa KOUROUMA multiplie les actions en faveur des couches vulnérables.

 

En présidant ce vendredi 19 janvier 2024, la journée portes ouvertes sur le centre national d’orthopédie de Donka, le Président du CNT a réitéré son engagement à accompagner toute initiative visant à venir en aide aux personnes vivant avec un handicap. Pour lui, la société a le devoir impérieux d’apporter secours et assistance à ceux qui sont dans le besoin. « Quelque soit mon occupation, quand c’est pour consoler les personnes qui sont en détresse de quelque nature que ce soit, je dois me libérer pour ça. Parce que la meilleure façon de se rendre utile dans la vie, c’est de soutenir ceux qui sont dans le besoin » a déclaré Dr Dansa KOUROUMA.

 

Il a profité de l’occasion, pour appeler à une solidarité agissante en faveur des personnes vivant avec un handicap. Il dira que personne n’est indéfiniment, à l’abri de cette situation. : « Tant que tu n’es pas mort, Dieu n’a pas fini de te « fabriquer « . Car, tu peux naître avec les deux yeux et mourir aveugle. Tu peux naître avec les deux pieds et mourir infirme » a-t-il déclaré.

 

Dr Dansa KOUROUMA a invité la Ministre en charge de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, à œuvrer davantage pour la prise en charge effective des personnes à mobilité réduite.

 

Pour le Président du CNT, il est important de construire et équiper des centres orthopédiques dans l’arrière pays, en vue de permettre aux populations de la Guinée profonde, d’accéder aux soins et une prise en charge de qualité.

 

A préciser qu’au cours de cette cérémonie, des patients ont reçu chacun, une enveloppe symbolique du Président du CNT.

 

 

Pour rappel, le centre national d’orthopédie de Donka, créé en 1972, est une structure socio-sanitaire relevant du département, de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables qui dispense des soins et l’appareillage en faveur des personnes en état d’incapacité ou de mobilité réduite. Il a pour mission entre autres, d’assurer la réadaptation des personnes handicapées physiques, d’assurer la confection, la réparation d’appareils orthopédiques et d’aide à la vie pratique, de promouvoir les services de réadaptation orthopédique et de rééducation fonctionnelle des personnes vivant avec un handicap etc.

 

 

Boubacar Koyla DIALLO