Le Président du CNT à la journée portes ouvertes sur le centre national d’orthopédie : » tu peux naître avec les deux pieds et mourir infirme,… » a déclaré Dr Dansa KOUROUMA

Les questions humanitaires et d’inclusion, figurent parmi les priorités du Président du Conseil National de la Transition. C’est pourquoi, Dr Dansa KOUROUMA multiplie les actions en faveur des couches vulnérables.

 

En présidant ce vendredi 19 janvier 2024, la journée portes ouvertes sur le centre national d’orthopédie de Donka, le Président du CNT a réitéré son engagement à accompagner toute initiative visant à venir en aide aux personnes vivant avec un handicap. Pour lui, la société a le devoir impérieux d’apporter secours et assistance à ceux qui sont dans le besoin. « Quelque soit mon occupation, quand c’est pour consoler les personnes qui sont en détresse de quelque nature que ce soit, je dois me libérer pour ça. Parce que la meilleure façon de se rendre utile dans la vie, c’est de soutenir ceux qui sont dans le besoin » a déclaré Dr Dansa KOUROUMA.

 

Il a profité de l’occasion, pour appeler à une solidarité agissante en faveur des personnes vivant avec un handicap. Il dira que personne n’est indéfiniment, à l’abri de cette situation. : « Tant que tu n’es pas mort, Dieu n’a pas fini de te « fabriquer « . Car, tu peux naître avec les deux yeux et mourir aveugle. Tu peux naître avec les deux pieds et mourir infirme » a-t-il déclaré.

 

Dr Dansa KOUROUMA a invité la Ministre en charge de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, à œuvrer davantage pour la prise en charge effective des personnes à mobilité réduite.

 

Pour le Président du CNT, il est important de construire et équiper des centres orthopédiques dans l’arrière pays, en vue de permettre aux populations de la Guinée profonde, d’accéder aux soins et une prise en charge de qualité.

 

A préciser qu’au cours de cette cérémonie, des patients ont reçu chacun, une enveloppe symbolique du Président du CNT.

 

 

Pour rappel, le centre national d’orthopédie de Donka, créé en 1972, est une structure socio-sanitaire relevant du département, de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables qui dispense des soins et l’appareillage en faveur des personnes en état d’incapacité ou de mobilité réduite. Il a pour mission entre autres, d’assurer la réadaptation des personnes handicapées physiques, d’assurer la confection, la réparation d’appareils orthopédiques et d’aide à la vie pratique, de promouvoir les services de réadaptation orthopédique et de rééducation fonctionnelle des personnes vivant avec un handicap etc.

 

 

Boubacar Koyla DIALLO

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn