LFI 2024 : le Ministère du commerce défend en commission, son projet de budget 2024

Après la présentation du projet de Loi de finances initiale 2024, au CNT par le pool financier du gouvernement, ce dimanche 24 décembre 2023, en compagnie de ses cadres, la ministre du Commerce de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), Mme Louopou Lamah a été reçue dans la Salle du 28 Septembre du Palais du Peuple, par des Conseillers nationaux de la Commission Affaires Economiques et Développement Durable du CNT. Objectif, expliquer l’utilisation du Budget alloué à son département en 2023, les difficultés rencontrées pendant cette période mais aussi des perspectives relatives au projet de Loi de finances initiale 2024. 

A l’entame, la Ministre du Commerce a remercié et félicité les honorables Conseillers nationaux pour dit-elle: « leur travail acharné dans le cadre des travaux parlementaires et du contrôle de l’action gouvernementale. Donc, je vous en félicite et vous demande de continuer sur cette lancée ».

 

Elle a, ensuite passé la parole au Directeur Administratif et Financier de son département, Mohamed Kelafa Camara pour la présentation du document auquel « tous les cadres ont été associés » dans son élaboration.

 

Selon M. Camara : « à la date du 30 novembre 2023, le taux d’exécution du Budget du Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME est de 89%. Un budget qui s’élevait à 163 780 853 000 GNF. Et au total, nous avions identifié neuf (9) projets au compte de l’année 2023, qui ont bénéficié effectivement de crédits ». Même si poursuit-il, « ces projets ont connu des taux d’engagements élevés, le paiement pour leur finalisation tarde encore. Cela à cause du faible taux de décaissement ; la lourdeur dans le cadre du traitement des dossiers etc. » a-t-il déploré.

 

Parlant du budget de la PLFI 2024, il dira que le Ministère du commerce, de l’industrie et des PME sollicite a obtenu cette année : « Un montant de 180 679 802 000 GNF soit une augmentation de 12 milliards à celui de l’année 2023, afin de pouvoir réaliser nos nouveaux projets identifiés. Mais, notre département a une projection de mobilisation de 187 703 205 000 GNF en matière de collectes de recettes fiscales à travers nos directions » a-t-il informé.

 

Au sortir de la rencontre la ministre a déclaré ceci : « nous étions venus répondre à l’invitation des Conseillers nationaux au sujet de l’utilisation du budget antérieur ainsi que la projection de celui de 2024. Donc, nous nous sommes prêtés à cet exercice de redevabilité et nous avons présenté la situation de la LFI 2023, la LFR 2023 et la LFI 2024 en indiquant les points forts et les points faibles. Cest-à-dire en nous auto évaluant ; chose que les Conseillers nationaux ont apprécié la performance du ministère du commerce, de l’industrie et des PME tout en formulant des recommandations » a telle souligné.

 

S’agissant de la nouveauté et des perspectives, la ministre a dit que : « nous avons pu inscrire cette fois-ci deux nouveaux projets au niveau de l’investissement notamment, celui relatif à l’étude liée à la relance des unités industrielles financée 100% par le Budget national » a-t-elle ajouté.

 

A noter qu’en réponse aux préoccupations du département exprimées, le Président de la commission Affaires Economiques et Développement Durable du CNT, Dr Alpha Abdoulaye Diallo a dit que ces difficultés sont transversales avec les autres ministères, mais promet de s’impliquer avec ses collègues Conseillers nationaux au niveau du pool financier pour y remédier. C’est sur une d’espoir que la séance a été levée.

 

Oumar M’Böh

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn