Examen de la LFI 2024 : une délégation du Ministère des affaires étrangères présente le projet de budget 2024 du département aux Conseillers nationaux

Les Conseillers nationaux membres de la Commission Affaires étrangères, guinéen de l’étranger et Coopération internationale ont reçu ce vendredi 22 décembre 2023 tard dans la nuit, une délégation du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et des Guinéens établis à l’étranger.

 

Les travaux se sont déroulés sous la Présidence du Conseiller national Sorel KEITA Président de la Commission Affaires étrangères, guinéen de l’étranger et Coopération internationale.

Après avoir placé la rencontre dans son contexte, il a évoqué quelques inquiétudes exprimées par les honorables Conseillers nationaux. Des questions liées notamment à l’augmentation du budget, le niveau d’avancement des travaux de construction de certaines ambassades.

En réponse, Madame la DAF à d’abord accentué son intervention sur l’exécution du budget de l’exercice 2023 dans son volet dépenses et recettes. Au titres des recettes elle a indiqué que les principales sources de recettes de son département restent:

L’établissement des passeports , les cartes consulaires, les titres de voyage ;.La transcription et la légalisation de certains actes comme les extraits de naissance.

Dans le cadre de la mobilisation de ressources environ 3.642.000.000 ont étés mobilisés :

Au titre des dépenses elles ont surtout porté sur: La dépense de personnel et fonctionnement des ambassades et consulats.

Notamment le payement des salaires, des primes et le payement des cotisations dans les organisations dont la Guinée est membre, achat des biens et équipements, la réalisation des projets inscrits dans l’agenda du ministère, comme la construction des ambassades de Guinée à Bamako et à Pretoria.

Aux termes des travaux, les honorables Conseillers nationaux ont formulé quelques recommandations qui sont entre autres:

L’acquisition des ambassades dans le meilleur délais, trouvez d’autres pistes de mobilisation des recettes comme la restitution de la délivrance des visas aux AE, l’organisation d’un forum des Guinéens de l’étranger en vu de créer un cadre d’échanges permanent autour des préconisations de nos compatriotes établis à l’étranger.

 

Mohamed Lamine MANSARÉ

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn