PLFI 2024: les conseillers nationaux examinent en inter-commissions, les prévisions de recettes de l’État pour l’année 2024

Après examen en commission , les Honorables Conseillers Nationaux du CNT étaient réunis ce samedi 23 décembre en inter-commissions sur le volet recettes du projet de loi de finances initiale exercice 2024.

 

Dans sa présentation le directeur national du budget Mamadi Diawara a annoncé que les agrégats macro-économiques qui ont soutenu l’élaboration de ce budget sont, le taux de croissance économique, le taux d’inflation annuelle, le taux d’échanges en devises et le PIB.

 

Ansi dit-il, sur la base des ces hypothèses macro-économiques les prévisions de recettes
sont estimées à: 30.388,58 Mds GNF contre 29.029,32 Mds GNF dans la LFR, soit une augmentation de 1.359,26 Mds GNF.

Soit un taux d’accroissement de 4,68 % par rapport à la LFR 2023 et de 8,88% par rapport à la LFI 2023. Ce malgré le ralentissement de l’économie mondiale consécutif à crise Russo-ukrainienne et aux effets de la Covid-19.

 

Poursuivant le DNB a précisé que les prévisions de recettes ( fiscales et non fiscales) des régies financières dans le PLFI sont ventilées comme suit :

Direction Générale des Impôts 15.500 Mds contre 14.845,52 Mds dans la LFR 2023 soit un taux d’accroissement de 4,41 %
– Direction Générale des Douanes 10.942,31 Mds contre 9.793,55 Mds en LFR 2023 soit un taux d’accroissement de 1,17%
– Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique 2.731,70 Mds contre 2.737,24 Mds en LFR 2023 soit une baisse de 0,20%.

 

Il a enfin soutenu que ces projections reposent sur la mise en œuvre des plans de réformes et de modernisation des régies de recettes dans le but d’accroître la performance des regies notamment, l’accélération du programme de digitalisation des administrations fiscales.

Au terme des questions réponses, les Conseillers Nationaux du CNT ont formulé des recommandations relatives à l’augmentation significative des recettes.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn