PLFI 2024: le budget du Ministère du Plan fait un bond d’environ 12 milliards GNF

La commission Plan, Affaires Financières et Contrôle Budgétaire du CNT a reçu ce mercredi 27 Décembre 2023 , la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale accompagnée de ses cadres. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’examen du volet dépenses du projet de loi de finances initiale 2024.

 

Ce volet dépenses du département s’articule autour entre autres de :

– l’exécution du budget 2023,
– l’exécution financière par axe du Programme de Référence Intérimaire (PRI) ;
– les aspects liés à la coopération,
-l’événement tragique survenu au dépôt central du carburant de Coronthie, afin de connaître les mesures prises pour un reamenagement adéquat du budget 2024.

Selon le rapport fourni par la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, Rose Pola PRICÉMOU, le niveau d’exécution du budget 2023 est de 205 milliards 381millions 341 mille 199 francs guinéens pour une allocation de 245 milliards 366 millions 459 mille 618 francs guinéens, soit un taux d’engagement de 84 %.

Concernant le budget alloué pour l’exercice 2024, il se chiffre à 398 milliards 706 millions 199 mille francs guinéens, contre 386 milliards 798 millions 150 mille francs guinéens en 2023, soit une augmentation de 11 milliards 908 millions 049 mille francs guinéens.

Ce budget sera exécuté pour les dépenses du personnel à hauteur de 42 milliards 054 millions 339 mille francs guinéens, contre 33 milliards 586 millions 060 mille en 2023.

Les dépenses de biens et services sont de l’ordre de 19 milliards 524 millions 690 mille francs guinéens, contre 33 milliards 654 millions 534 mille en 2023, soit une baisse de 14 milliards 129 millions 844 mille francs guinéens.

Les dépenses de transfert destinées au fonctionnement des Établissements Publics Administratif sont de 70 milliards 921 millions francs guinéens, contre 114 milliards 656 millions 746 mille en LFR 2023, soit une baisse de 43 milliards 735 millions 746 mille francs.

 

Les dépenses d’investissement sans contrepartie se chiffrent à 64 milliards 834 millions 770 mille francs guinéens, contre 63 milliards 469 millions 120 mille francs guinéens en LFR 2023.

Les projets en perspectives pour l’année 2024 sont :
– les Schémas Régionaux;
– Le projet d’appui au BTAP;
– Le projet d’appui aux dividendes démographiques ;
Le projet d’assistance Technique à l’emploi des jeunes;
– PAMORIFE.

 

Dans ses explications, le vice président de la commission plan , affaires financières et contrôle budgétaire du Conseil National de la Transition, l’honorable Conseiller national Mohamed KABA a indiqué que les échanges entre la représentation Nationale et la Ministre du Plan et de la coopération Internationale ont été fructueux. Selon lui, cet exercice permet de faciliter le contrôle de l’action gouvernementale et d’accompagner par la suite les différents départements ministériels dans l’élaboration de leurs budgets sectoriels.

 

L’honorable Conseiller Mohamed KABA a cependant noté la faiblesse du budget alloué au secteur d’investissement, notamment au niveau de l’institut National de la Statistique (l’INS) qui a fait l’objet d’une des recommandations phares des Conseillers, nationaux mais aussi l’augmentation du budget destiné aux infrastructures scolaires et sanitaires à l’intérieur du pays.

 

St Lazare BANGOURA

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn