Plénière: autorisation de ratification de deux importants accords de financement de 100 millions de dollars US

Le Conseil National de la Transition, sous la direction de son Président, Dr Dansa KOUROUMA, a tenu une plénière ce mardi 26 mars 2024, dans la salle de l’hémicycle du Palais du peuple. Cette plénière a porté sur l’autorisation de ratification de deux textes de financement. L’un portant sur le développement du numériqueen en Guinée pour une enveloppe de 60 millions de dollars, et le second portant sur un montant de 40 millions de dollars destiné au financement d’un projet d’approvisionnementen eau potable et d’assainissement en milieu rural, notamment dans les régions de la moyenne et haute Guinée.

 

Selon le Vice-président de la Commission du Plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire, l’Honorable Mohamed KABA,  c’est conformément à la décision de la Conférence des Présidents du 20 février 2024, que la Commission du Plan, des Affaires Financières et du Contrôle Budgétaire a été saisie au fond et celle des Affaires Economiques et du Développement Durable  pour avis à l’effet d’examiner les Accords cadre, mandat et de prêt, signés le 09 novembre 2023 entre la Banque Islamique de Développement (BID) et la République de Guinée, pour le financement du projet d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement en milieu rural dans les régions de la Moyenne et Haute Guinée, pour un montant de 40 millions de dollars US.

Ce financement de 40 millions de dollars US est constitué d’un prêt de 5 millions de dollars US et d’une vente à tempérament de 35 millions de dollars US, permettra de réaliser 500 forages, 90 systèmes d’approvisionnement en eau potable, la réhabilitation de 750 points d’eau existants et la construction de 1 400 latrines familiales publiques.

 

L’objectif spécifique du projet est d’améliorer l’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement d’une population d’environ 9 15 000 personnes dont 50% de femmes. A ces avantages, s’ajouteront des nouveaux emplois créés..Ce programme national d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement en Moyenne et Haute Guinée, ambitionne de de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des populations des régions de Faranah, Kankan, Mamou et Labé par l’approvisionnementen eau potable, la construction des latrines et le renforcement des capacités du service national d’aménagement des points d’eau (SNAP).

 

La construction de 90 systèmes d’Alimentation en Eau Potable (AEP)  particulièrement attendue comprendra : un forage dont le débit exploitable est supérieur ou égal à 5 mètres cubes par heure, une station de pompage (solaire ou hybride) dont le débit correspond à celui du forage, un château d’eau d’une capacité minimale de 50 mètres cubes, un réseau de canalisations de 3 à 5 km desservant une population totale d’au moins 1 000 à 2 000 habitants. Des bornes-fontaines avec au moins 2 robinets, doivent être placées stratégiquement dans toute la zone, à raison d’une borne-fontaine pour 600 habitants.  Les 500 forages positifs seront équipés de pompe manuelle de marque Kardia ou Vergnet. Au plan technique, poursuit le Rapporteur du jour, les forages auront une profondeur d’environ 80 mètres et seront considérés comme positifs si le débit d’eau est supérieur à 700 litres par heure et si la teneur en fer ne dépasse pas 0,3 mg/l.

 

Étaient présents à cette plénière, le Conseiller du Président de la République en charge des relations avec les Institutions républicaines, Dr Antoine Akoï SOVOGUI, les ministres du pools économique et financier, Ismaël Nabé du Plan et de la Coopération, de l’économie et des finances, Mourana Soumah et du Budget, Facinet SYLLA, la ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Rose Pola PRICÉMOU, son homologue de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alpha Bacar BARRY, etc.

Mamadou Saïdou DIALLO et Abdoulaye BALDE

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn