Plénière : les Conseillers nationaux approuvent deux importants textes

Réunis en plénière ce vendredi 08 décembre 2023 sous la présidence de Dr Dansa KOUROUMA, Président du Conseil National de la Transition, les Conseillers nationaux ont examiné et adopté deux importants textes soumis par le Gouvernement.

 

Il s’agit de la Convention de financement additionnel du projet de riposte d’urgence et d’appui au programme NAFA signé le 09 juin 2023 entre la Banque mondiale, à travers son guichet Association Internationale de Développement (IDA) et la République de Guinée, portant sur un montant de 80 millions de dollars US.

Selon le rapport de la Commission Plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire, commission saisie au fond, Présenté par la Rapporteure générale du CNT, Honorable Fatima CAMARA, le projet initial a été financé par un Don de l’IDA, d’un montant de 70 millions USD et avait été mis en vigueur le 5 février 2021.

 

Le présent prêt additionnel porte le financement total de l’IDA à 150 millions USD. Il servira à développer les éléments constitutifs d’un système national de protection sociale réactif aux chocs et à accroitre l’accès des ménages pauvres et vulnérables à des filets sociaux sensibles.

 

A rappeler que les activités de Transferts Monétaires conduites par I’ANIES depuis
septembre 2020, ont permis d’accompagner 20.105 ménages éligibles aux versements, dans la zone spéciale de Conakry ; soit plus de 130.000 personnes
touchées par le programme dans les Communes de Kaloum, Matam, Dixinn,
Ratoma, et Matoto.

• Les transferts monétaires dans les 9 préfectures pilotes (Beyla, Dabola, Forécariah, Gaoual, Kindia, Kérouané, Kouroussa, Mamou et Tougué), dans le cadre du programme NAFA, ont permis d’accompagner 130.000 ménages constitués essentiellement de personnes vulnérables en zones rurales.

Les Conseillers nationaux ont recommandé entre autres, des consultations régulières avec les communautés bénéficiaires, pour
mieux comprendre l’évolution de leurs besoins et garantir une meilleure adaptation des
programmes, la mise en place des programmes de formation continue pour renforcer les compétences et capacités des acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre du projet, l’instauration d’un mécanisme de rapport régulier, accessible au public, pour rendre compte de l’utilisation des fonds et des progrès réalisés, garantissant ainsi une plus grande transparence, etc.

Le deuxième texte approuvé par la représentation nationale est l’accord de financement signé le 13 juillet 2023 entre l’Agence Française de Développement (AFD) et la République de Guinée, dans le cadre du projet de construction de la ligne Haute Tension Manéah-Linsan (HTML) pour un montant de 80 millions d’euros.

Selon le rapport présenté par le vice-président de la commission Plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire du CNT, honorable Mohamed Lamine KABA, l’objectif final visé par le projet est d’améliorer l’accès à l’électricité des populations sur le réseau interconnecté.

Dans ses différentes composantes, il sera question entre autres, de la construction d’une ligne double terne aérienne de 225 KV entre le poste de Manéah et le poste de Linsan. L’idée est de renforcer le transport de l’énergie produite par les barrages Kaleta-Souapiti en direction de la capitale Conakry et les villes environnantes en vue de diminuer la déperdition de l’énergie.

Parmi les recommandations figurent notamment, le respect du délai d’exécution du projet, pour favoriser et à asseoir la crédibilité du pays, une meilleure gestion des ressources financières du projet pour acquérir et renforcer la confiance des partenaires etc.

A rappeler qu’au cours de la même plénière, une correspondance de l’institution destinée au Premier ministre a été rendue publique. Une lettre dans laquelle, le CNT a insisté sur l’application par l’exécutif, des recommandations formulées par la représentation nationale lors des LFI et LFR 2023.

 

Boubacar Koyla DIALLO

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn