Élaboration de la nouvelle constitution/Commune de Matoto : recueil des avis des autorités locales

Résolument engagé à faire participer tous les Guinéens à l’élaboration de la future Constitution, le Conseil National de la Transition a lancé ce lundi 26 juin 2023 les activités de recueil des avis des autorités de la commune de Matoto. C’est la Première Vice-Présidente du CNT qui a présidé la cérémonie de lancement officiel.

 

La rencontre a mobilisé dans la salle de délibération de la Mairie, des autorités locales des 38 quartiers de la Commune, des chefs de secteur, des leaders de femmes, de jeunes, des confessions religieuses, des corporations professionnelles, de la Société Civile, ainsi que de bien d’autres structures de base.

 

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général de la Mairie Nanmandjan CONDE a souhaité au nom de monsieur le Maire Mamadouba Toss CAMARA la bienvenue à la délégation du CNT et réitéré la disponibilité de la commune et des populations de Matoto à accompagner cette initiative de l’organe législatif de la transition.

 

Prenant la parole, la première vice-présidente du CNT a salué au nom du Président du CNT Dr Dansa KOUROUMA, la forte mobilisation des autorités communales, qui dénote de l’importance qu’elles accordent à cette initiative de l’institution parlementaire. Elle a rappelé le processus inclusif dans lequel l’organe législatif de la transition s’est inscrit depuis son installation, pour l’élaboration d’une nouvelle constitution. Hadja Maimouna YOMBOUNO a invité les citoyens de la commune à massivement participer à ces consultations populaires

 

Le conseiller du Président du CNT en charge de l’information Fodé Tass Sylla a expliqué aux participants dans la langue nationale soussou, les raisons de cette initiative du CNT et le processus de participation à ces consultations populaires.

 

La cérémonie a pris fin par la distribution des fiches de questionnaires aux représentants des différentes organisations. Ils ont été invités à aller débattre avec leurs mandataires sur ces éléments de langages avant les rencontres sectorielles avec la délégation du cabinet du Président du CNT.

 

Pour rappel, l’équipe du CNT affectée dans la commune de Matoto pour le recueil des avis, était déjà ce dimanche à l’église Emmaüs de l’Entag pour le même exercice. Elle va se déployer les jours à venir dans les quartiers de la commune, à la rencontre des structures organisées pour échanger et recueillir leurs avis sur le contenu de la future constitution.

 

Cellule de Communication

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn