PLFI 2024 : Le projet de budget du Secrétariat général du gouvernement augmente de 24%

Le Conseil national de la Transition (CNT) poursuit l’examen et l’étude en travaux de Commissions du Projet de loi de finances initiale 2024.
Les Honorables Conseillers membres de la Commission Constitution, Lois organiques, Administration publique et Organisation judiciaire ont reçu, sous l’égide de leur président, l’Honorable Mohamed Aly THIAM, le Ministre Secrétaire général du Gouvernement Abdourahmane Sikhé CAMARA accompagné de ses cadres.
C’était le mercredi 27 décembre 2023, dans la salle du 28 septembre du Palais du peuple.

 

 

D’entrée, le Chef du département est revenu sur l’exécution du budget 2023 portant sur 69 milliards 942 millions 763 mille. A la date du 13 décembre, selon le Ministre Secrétaire général, 17,8 % ont été exécutés contre un taux d’engagement de 39%.

 

Au nombre des difficultés énumérées par Me Abdourahmane Sikhé Camara et ses cadres, figurent la lourdeur administrative dans le traitement des dossiers et la régulation très faible par rapport au crédit budgétaire alloué au département.

 

Pour l’année 2024, il est accordé au Secrétariat général du gouvernement une enveloppe de 84 milliards 446 millions 927 mille francs guinéens, soit une augmentation budgétaire de 24%.
Cette hausse, selon le Ministre Secrétaire général se justifie entre autres par le glissement catégoriel des salaires, le recrutement de fonctionnaires et contractuels mais également le financement des projets d’innovation et la modernisation des outils de travail, la construction d’une imprimerie et la production des documents administratifs sécurisés.

 

Dans les débats, les Honorables Conseillers nationaux ont posé des questions, soulevé des inquiétudes et formulé des recommandations pour une meilleure qualification du travail dans ce département stratégique.

 

Pour sa part et après avoir répondu aux questions et promis d’intégrer les préoccupations et recommandations des membres du CNT, le ministre Secrétaire général a sollicité l’appui des parlementaires pour une rallonge budgétaire à son département.

 

Abdoulaye BALDE

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn