PLFI 2024: le budget du Ministère de la sécurité en examen

La commission défense, paix et sécurité du Conseil National de la Transition a reçu ce samedi 23 Décembre 2023, les cadres du département de la securité et de la protection civile. Les discussions se sont déroulées au palais du peuple. C’est une rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances initiale 2024.

Dans son intervention, le président de la commission Défense, Paix et Sécurité, le Général Roger Pépé SAGNO est revenu tout d’abord sur l’événement malheureux lié à l’explosion du dépôt central de carburant de Coronthie dont la mission d’intervention relève du département de la securité et de la protection civile.

Les honorables Conseillers ont à tour de rôle posé des questions sur les contraventions que payent les citoyens avec la police routière, les activités liées à la protection civile, le rôle de la police dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, le salaire du personnel etc…

Pour sa part le Secrétaire général du Ministère de la sécurité et de la protection civile, Nouhan TRAORÉ a notifié que le budget alloué à son département est insuffisant pour faire face aux innombrables tâches qui sont dévolues à ce secteur. Il a mis un accent particulier sur la tragédie survenue au dépôt central du carburant avec les maigres moyens des sapeurs pompiers, la lutte contre la criminalité, la protection des personnes et de leurs biens.

Le secrétaire général du département de la securité et de la protection civile n’a pas manqué de mentionner les réalisations mises en œuvre par le régime de la transition soutenues par le CNT, notamment, la construction des commissariats centraux et les casernes des sapeurs pompiers. Des projets en cours de réalisation qui doivent également absorber une partie du budget alloué pour l’exercice 2024.

Nouhan TRAORÉ a souligné comme perspectives pour l’année 2024: la formation des unités de la police, leur exercice et leur équipement.

Les honorables Conseillers nationaux ont pour finir, formulé des recommandations suivant les difficultés qui restent et demeurent les préoccupations des cadres du Ministère de la sécurité et de la protection civile.

St Lazare Bangoura.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn