Audience : le sous-secrétaire d’État adjoint des États-Unis en charge de l’Afrique de l’ouest chez le Président du CNT

La République de Guinée entretient d’excellentes relations de coopération avec les États-Unis d’Amérique. Ces relations se sont davantage consolidées depuis la prise de responsabilité de l’armée sous le leadership du Général corps d’armée, Mamadi DOUMBOUYA.

 

C’est dans cette dynamique de consolidation de ces relations, que le sous-secrétaire d’État adjoint des États-Unis en charge de l’Afrique de l’ouest, séjourne présentement en Guinée. Ce mercredi 31 janvier 2024, il a été reçu en audience par le Président du Conseil National de la Transition, entouré de certains membres du bureau, des Conseillers nationaux, des cadres du cabinet et de l’Administration parlementaire.

 

Les échanges entre Dr Dansa KOUROUMA et M. Michael HEATH, ont porté entre autres, sur l’évolution de la Transition guinéenne, les questions de démocratie et la coopération entre les deux pays.

À sa sortie d’audience, le diplomate américain, a félicité Monsieur le Président du CNT, pour le chaleureux accueil qui lui a été réservé. Satisfait des informations reçues autour de l’évolution de la mise en œuvre du chronogramme de la Transition, les reformes législatives et institutionnelles, M. Michael HEATH a réitéré la volonté des États-Unis à accompagner la Guinée dans son processus démocratique.

 

M. Michael HEATH a également profité de l’occasion, pour exprimer la compassion de son pays suite à l’incendie survenu au central d’hydrocarbures de Kaloum.

Pour sa part, le Président du Conseil National de la Transition a rassuré le sous-secrétaire d’État adjoint des États-Unis en charge de l’Afrique de l’ouest, de la volonté des autorités de la Transition, à travailler dans le cadre de la consolidation de la paix avec à la clé, l’édification d’une nation forte et prospère.

 

Le Président du CNT, a réitéré la volonté de son institution à doter la Guinée d’une Constitution qui sera le véritable miroir du Peuple.

 

A date, les États-Unis ont apporté au moins 15 millions de dollars US en terme d’appui au processus transitoire en Guinée.

 

Boubacar Koyla DIALLO

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn